Tous les articles de La Rédaction

JOP 2024 : comment sont analysées les eaux de la Seine et de la Marne ?

JOP 2024 : comment sont analysées les eaux de la Seine et de la Marne ?

Le laboratoire départemental de santé environnementale du Val-de-Marne surveille la qualité de l’eau en vue des épreuves de natation en eau libre lors des Jeux olympiques de Paris 2024. Alors que la baignade dans la Seine le jour J demeure une inconnue, il présente son activité de surveillance et d’analyse.

 

JOP : une victoire des mobilités douces

Les "olympistes", initiative du ministère des Transports, d’Ile-de-France mobilités et d’Enlarge your Paris, proposent des promenades à vélo permettant de rejoindre les sites olympiques périphériques depuis ceux de la Capitale, tout en découvrant les paysages franciliens.

 

Annonce des projets d’envergure nationale ou européenne du projet d’arrêté sur le ZAN

Le projet d'arrêté portant sur les projets d'envergure nationale ou européenne, prévu par la loi sur le zéro artificialisation nette du 20 juillet 2023, a été présenté ce mercredi 10 avril 2024 par le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires. Il comporte 424 projets d'envergure nationale ou européenne, dont la surface d'artificialisation ne sera pas décomptée des enveloppes régionales. 39 projets concernent l'Ile-de-France, 23 la Normandie.

 

Comment SNCF Réseau se prépare pour les Jeux

Comme pour les autres parties prenantes de l'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (JOP), le double objectif de SNCF Réseau est à la fois d’être prêt d’ici l’été et de préparer « l’héritage » de l'événement. Autrement dit, l'opérateur en charge du réseau ferré périurbain francilien accélère autant que possible avant le 26 juillet tout en continuant à améliorer la qualité du service quotidien.

 

La métropole du Grand Paris et la Seine-Saint-Denis signent une convention de coopération

Patrick Ollier et Stéphane Troussel, respectivement président de la métropole du Grand Paris et du conseil départemental de Seine-Saint-Denis, ont signé le mercredi 13 mars 2024 lors du Mipim une convention stratégique de coopération afin de formaliser leur travail commun, particulièrement pour ce qui relève de l'urbanisme et de l'aménagement.

 

Dominique Perrault, architecte underground

Il est l’homme de la BNF. Il sera celui du Village olympique. Entre Séoul, Pékin ou Paris, l’architecte star à la tête d’un petit empire, propage sa vision : une architecture ancrée au sol, voire souterraine, selon son concept de "villes-racines".

 

Alexandre Florentin au chevet de Paris à 50°

Le conseiller de Paris (Génération écologie) a présidé la mission transpartisane Paris à 50°C dont le rapport visualise une réalité terrifiante à laquelle la Capitale doit se préparer. Avec cette mission d’information et d’évaluation, le trentenaire, qui ne s’était pas préparé à la politique, y a fait une entrée remarquée.

 

Axel Dauchez – Businessman repenti

Diplômé de Polytechnique, l’homme a travaillé dans de grandes entreprises avant de reprendre son destin – et celui de l’humanité ? – en main. Il y a six ans, il fonde Make.org, un organisme qui veut remettre la démocratie au cœur de la société.

 

Villeneuve-la-Garenne teste ses protections amovibles anti-crues

Dans le cadre de la politique Gemapi (gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations), la métropole du Grand Paris a procédé mercredi 22 novembre au test de plusieurs batardeaux amovibles à Villeneuve-la-Garenne (Hauts-de-Seine), lors d’un exercice à grande échelle.

 

Alain Cornu, regard sur les bouquinistes

Depuis 2021, le photographe documente les 220 bouquinistes des quais de Seine. Son livre en préparation inaugurera le premier travail photographique sur ces libraires parisiens. Un travail engagé bien avant la colère de ces marchands atypiques sommés de devoir bouger leur boîte pendant les JO.

 

Alexandre Gady au chevet du Grand Siècle

Le directeur de la mission de préfiguration du futur musée du Grand Siècle à Saint Cloud, n’a pas le XVIIe siècle comme seule passion : il y a aussi Paris et son urbanisme, pour lequel il aime se battre et sur lequel il aime écrire et débattre.

 

A Gennevilliers, un projet de logistique fluviale contesté

Sur le port de Gennevilliers, le promoteur logistique Goodman s’apprête à déposer les demandes de permis de construire pour un centre logistique de 100 000 m2, sur plusieurs niveaux. L’ambition est de prouver que logistique et sobriété foncière peuvent trouver un terrain d’entente en développant un bâtiment sur plusieurs niveaux, également connecté au fleuve pour un approvisionnement par péniches. De l’autre côté de la Seine, les riverains d’Epinay-sur-Seine dénoncent le gigantisme d’un projet en face d’une zone Natura 2000.

 

AgriParis Seine : une coopération pour une agriculture durable sur l’Axe Seine

Audrey Pulvar, adjointe à la maire de Paris en charge de l’alimentation durable, de l’agriculture et des circuits courts, a présenté, le 7 juillet à l'Académie du climat en compagnie des partenaires, l’initiative AgriParis Seine. Cette association de coopération territoriale se fixe pour mission de structurer les filières agricoles bio et durables du bassin de la Seine, en faveur de la transition agricole et alimentaire du territoire.

 
Top