Départements

Un terminal GNL flottant au Havre en 2023

Pour parer au défi de l’approvisionnement en gaz de la France, le groupe TotalEnergies s’est vu confier par l’Etat l’installation d’un terminal flottant de regazéification de GNL au Havre. Actuellement en Chine, le bateau ne devrait pas être opérationnel avant septembre 2023.

 

TIL prévoit d’investir 700 millions d’euros sur le port du Havre

L’exploitant de terminal TIL a annoncé, en présence de Christophe Béchu, un investissement de 700 millions d'euros au Havre qui doit lui permettre de tripler ses capacités de traitement sur le terminal conteneurs. Un investissement rendu possible grâce à un accord de compétitivité inédit signé avec le syndicat des dockers qui prévoit la création de 1 100 emplois sur cinq ans.

 

Fabrice Boissier, de l’Ademe à la métropole de Rouen

Directeur général délégué de l’Ademe depuis décembre 2014, Fabrice Boissier s’apprête à quitter ses fonctions pour rejoindre la Métropole Rouen Normandie en qualité de directeur général adjoint. Il remplacera dès la fin août 2022 Paul Valat à l’occasion de son départ en retraite.

 

La filière hydrogène veut s’imposer à Rouen

France hydrogène a choisi Rouen pour la dernière édition en date des Journées hydrogène. Un choix qui marque le rôle que la Vallée de Seine et la Normandie entendent jouer dans le développement de cette filière industrielle encore embryonnaire.

 

M. Dupuis-Courtes (Rouen 2028) : « Ce n’est pas une ville qui est candidate, c’est la Seine »

A l’occasion d’un événement organisé par Rouen Normandy invest le 30 juin 2022 au cirque-théâtre d’Elbeuf, la nouvelle voix de l’association qui porte la candidature de Rouen capitale européenne de la culture 2028, Marie Dupuis-Courtes, a rappelé aux quelques 500 dirigeants d’entreprises présents que la candidature devait se construire avec eux.

 

Le projet Salamandre d’Engie et CMA CGM verra le jour en 2026

Engie et l’armateur CMA CGM confirment leur volonté commune d’investir au Havre dans une unité de production de biométhane 2e génération d’une capacité de 11 000 tonnes par an. La mise en service pourrait intervenir en 2026 avec à la clé un investissement de l’ordre de 150 millions d'euros.

 

Les portuaires havrais face à la désorganisation des chaînes logistiques

A l’occasion de l’assemblée générale de l’Union maritime et portuaire du Havre qui s’est tenue vendredi 24 juin 2022, son président Hervé Bonis a rappelé les difficultés auxquelles les entreprises portuaires sont soumises depuis deux ans. Une désorganisation dont les causes prennent racines de l’autre côté de la planète.

 

Un nouveau technicentre au Havre en 2025

La commission permanente du conseil régional de Normandie a attribué une subvention à SNCF voyageurs pour la réalisation de travaux préparatoires à la création d’un technicentre de maintenance au Havre. La ville pourrait aussi accueillir un poste d'information voyageurs.

 
Top