Entreprises

L’actualité des entreprises de la Vallée de la Seine.

Le CO₂, un enjeu de compétitivité pour les territoires ?

L’association Synerzip-LH regroupant les entreprises de la zone industrialo-portuaire du Havre, pilote une étude sur le captage, le stockage et la réutilisation du CO₂ dont la synthèse est attendue pour la mi-juin. Une étude qui concerne les entreprises émettrices du Havre jusqu’à Rouen en passant par Port-Jérôme et qui est soutenue par l’Ademe, la région Normandie et Haropa.

 

Chapelle d’Arblay : le temps presse pour trouver un repreneur

Les initiatives se multiplient pour essayer de trouver un repreneur pour l’usine du groupe finlandais UPM à Grand-Couronne (Seine-Maritime) près de Rouen. Depuis l’annonce en septembre 2019 de la mise en vente du site, des études ont été menées pour permettre à ce fleuron de l’économie circulaire spécialisé dans le recyclage du papier de poursuivre son activité. Le 10 mars 2021, le président de la Métropole Rouen Normandie Nicolas Mayer-Rossignol a cosigné avec une soixantaine d’élus normands et nationaux un courrier interpelant le président Emmanuel Macron à ce sujet.

 

Le normand Solcera innove dans les céramiques hautes performances

Lauréat du fonds d’investissements territoires d’industrie, Solcera investit pour développer des céramiques hautes performances innovantes destinées à l’optique et la photonique dans le domaine de la défense. Implantée à Evreux (Eure) depuis 1962, elle inaugure prochainement un bâtiment dédié à ces activités de pointe.

 

En Normandie, Eurovia mise sur les matériaux recyclés

La filiale travaux publics du groupe Vinci, Eurovia, exploite depuis deux ans aux portes de Rouen (Seine-Maritime) un site de recyclage de matériaux de construction unique. Cinq nouvelles unités de ce type devraient voir le jour dans les deux prochaines années, dont une sur le territoire de la métropole rouennaise.

 

Servier va investir 100 millions d’euros en Seine-Maritime

La filiale normande du groupe Servier, Oril industries, prévoit d’investir 100 millions d'euros sur son site de Bolbec (Seine-Maritime) pour développer ses capacités de production du principe actif du Daflon, un médicament utilisé en cas d’insuffisance veineuse. Un projet soutenu par la région Normandie et l’Etat à travers France relance.

 
Top