Implantations

Un nouvel entrepôt dédié au surgelé pour Seafrigo au Havre

Le groupe Seafrigo et Haropa port ont signé une convention d’occupation temporaire permettant la construction par l’opérateur logistique d’un entrepôt de 13 000 m² sur le domaine portuaire havrais. Entièrement dédié aux produits agroalimentaires surgelés, le nouvel équipement ne devrait pas être opérationnel avant fin 2024.

 

Qilin company s’implante au Havre

Qilin company, spécialisé dans la rénovation des actifs immobiliers, poursuit ses investissements sur le port du Havre. Le promoteur rachète environ 70 000 m2 d’entrepôts et en rénove 55 000 m2 pour le verrier Saverglass.

 

Les ambitions de Skytech à Val d’Hazey

Le groupe Skytech, qui achève le transfert de son site de recyclage de plastiques de Bonnières-sur-Seine vers Val d’Hazey dans l’Eure, affiche désormais des ambitions nationales et même européennes. L’opération entamée en avril dernier est destinée à accroitre dans un premier temps ses capacités de production pour atteindre à terme les 50 000 tonnes de plastiques recyclés.

 

Sea-invest se prépare à accueillir de nouveaux trafics à Rouen

L’opérateur portuaire Sea-invest prévoit de mettre en service en septembre prochain un nouveau magasin de stockage de 9 000 m² sur le quai de la papeterie à Grand-Couronne (Seine-Maritime). Un investissement total de 9 millions d'euros qui s’accompagne de l’acquisition d’une nouvelle pelle hydraulique déjà en service ainsi que de l’installation d’un poste ferroviaire.

 

Le sucrier émirati AKS veut s’implanter à Rouen

Le groupe émirati AKS projette d’installer à horizon 2025 une usine de production de sucre sur le terminal conteneur de Grand-Couronne. Une aubaine pour le port de Rouen qui cherchait depuis deux ans à réindustrialiser cette ancienne friche occupée historiquement par Renault CKD, entité de répartition de pièces détachées du groupe automobile.

 

Le fabricant de pipeline ITP confirme son ancrage normand

Implantée depuis 2008 sur le terminal de Ranville le long du canal de Caen (Calvados), la société ITP a signé avec la CCI Caen Normandie, gestionnaire du port de Caen-Ouistreham, une nouvelle autorisation d’occupation temporaire de 15 ans. L’assembleur de tubes terrestres et sous-marins envisage d’ores et déjà une extension de ses installations portée par la perspective de nouveaux marchés attendus en 2022.

 

Les Carrières de Vignats parient sur la logistique fluviale

Lauréat début juillet 2021 du fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, la Société des Carrières de Vignats (Calvados) projette la création en bord de Seine d’une plateforme multimodale sur la friche du Val d’Hazey, dans le département de l’Eure. Un atout stratégique dans le développement de son offre multimodale.

 

Feu vert pour la modernisation de la centrale à béton du port de Javel-Bas

Cinq ans après avoir décroché son permis de construire, le groupe LafargeHolcim va enfin pouvoir lancer le chantier de modernisation de la centrale à béton du port de Javel-Bas (Paris, 15e arr.). Un projet modifié en profondeur à la suite d’une nouvelle concertation publique entamée en 2020 et qui s’est achevée fin avril. Le cas, emblématique, illustre la problématique de l’acceptabilité de ces installations industrielles en milieu urbain.

Ikea s’installe sur le port de Limay

Le groupe d’ameublement suédois Ikea va implanter sur le port de Limay (Yvelines) un entrepôt logistique de 72 000 m² destiné à assurer les réapprovisionnements de ses magasins parisiens ainsi que les expéditions de commandes clients en Ile-de-France et dans l’ouest de l’Hexagone. Sa mise en service est prévue en 2026.

 
Top