Territoires

Toute l’actualité des acteurs publics de la Vallée de la Seine.

Les régions Normandie et Ile-de-France lancent un accélérateur dédié à l’hydrogène

Les régions Normandie et Ile-de-France lancent un accélérateur dédié à l’hydrogène

Hervé Morin et Valérie Pécresse ont présenté, lundi 22 novembre 2021 à Rouen, l’accélérateur H₂ Axe Seine. Un dispositif financier doté de 4 millions d'euros porté conjointement par les régions Normandie et Ile-de-France et destiné à soutenir l’émergence « d’un écosystème territorial de pointe autour de l’hydrogène ».

 

Le conseil d’orientation d’Haropa en ordre de bataille

L’arrêté du 3 novembre 2021 fixant le nombre et la répartition des représentants siégeant au conseil d’orientation d’Haropa port a été publié mercredi 10 novembre 2021 au Journal officiel. Composé de 30 membres, il sera présidé par Pascal Sanjuan, délégué interministériel au développement de la Vallée de la Seine.

 

CPER Normandie : les inquiétudes du Ceser

Dans le cadre de son avis sur les orientations budgétaires 2022 de la Région, le Ceser de Normandie fait part de son inquiétude sur la signature du CPER, bloquée sur le sujet de l'enseignement supérieur.

 

La métropole du Grand Paris met le transport fluvial à l’honneur

Inciter les entreprises à « penser au fluvial » : tel était l’objet de la mini-croisière organisée, jeudi 21 octobre 2021, dans le port de Bonneuil-sur-Marne (Val-de-Marne), par la Métropole, Haropa port et Voies navigables de France. Avec un leitmotiv : moins polluant que la route, le fleuve est une alternative logistique fiable.

 

La région Normandie veut peser dans le développement des ports

A défaut d’avoir obtenu pour la collectivité qu’il préside un rôle plus important au sein de la gouvernance d’Haropa port, Hervé Morin a choisi de peser sur le projet stratégique 2020-2025 du grand port fluvio-maritime de l’axe Seine. C’est tout l’objet du document présenté à Rouen jeudi 14 octobre 2021, devant des élus et des représentants du monde portuaire normand, intitulé : « Ambition portuaire pour la Normandie 2020-2025 ».

 

Une nouvelle charte portuaire pour mieux intégrer les équipements

A la suite de l’affaire Lafarge, provoquée par la diffusion d’une vidéo montrant des rejets sauvages dans la Seine, les instigateurs de la charte d’amélioration des ports ont revu à la hausse l’exigence d’une démarche partenariale qui vise à renforcer la qualité des équipements portuaires, et leur acceptabilité.

 
Top