Le port du Havre veut accélérer sur le report modal

Le port du Havre a lancé, le 10 février 2021, un appel à manifestation d’intérêt (AMI) destiné à inciter les opérateurs de transport combiné à développer leurs offres de services en matière de report modal. Portant sur l’année 2021, le dispositif pourra être prolongé en 2022.

L’autorité portuaire havraise a confirmé à l’occasion de l’événement Fret ferroviaire Axe Seine (FFAS) organisé le 11 février dernier qu’elle lançait un appel à manifestation d’intérêt (AMI) auprès des opérateurs de transport combiné afin de développer l’offre multimodale au départ ou à destination du Havre. Ouvert aux candidatures jusqu’au 26 mars prochain, l’AMI porte sur l’année 2021 avec la possibilité d’une prolongation en 2022 en fonction de la tenue ou non des engagements pris par les lauréats.

Le HMM Oslo, un des plus gros porte-conteneurs du monde, au port du Havre. © Haropa-Port du Havre

Véritable pilier du projet stratégique du port du Havre, le développement des modes ferroviaire et fluvial est aujourd’hui présenté comme une alternative crédible au transport routier ainsi que comme un élément nécessaire au développement de l’activité conteneurs.

Une incitation financière au titre des trafics réalisés en 2021

« Cet AMI, rappelle le directeur commercial et marketing Haropa, Laurent Foloppe, permettra d’accompagner financièrement les meilleurs projets de développement de services ferrés sur des grandes régions » et ainsi d’ouvrir l’hinterland naturel du premier port français pour le trafic conteneurisé en direction notamment du grand est.

« Nous venons ainsi soutenir la compétitivité économique des services ferroviaires en complément des dispositifs d’Etat que sont la diminution du coût des péages ferroviaires et le doublement de l’aide à la pince », ajoute-t-il. Concrètement, les opérateurs lauréats bénéficieront d’une incitation au titre des trafics réalisés en 2021.

 

Cliquez ici pour obtenir plus d’informations sur l’AMI.

Sur le même sujet

Top