Lancement de l’AMI « transition écologique et valorisation économique » 2020

L’Ademe a lancé l’édition 2020 de l’appel à manifestation d’intérêt « transition écologique et valorisation économique » qui s’inscrit dans le contrat de plan interrégional (CPIER) Vallée de Seine.

Associant l’Ademe, les conseils régionaux d’Ile-de-France et de Normandie et les services de l’État, l’AMI « transition écologique et valorisation économique » vise à favoriser l’essor de projets « interrégionaux, innovants et exemplaires » dans quatre domaines : l’économie circulaire, les nouvelles mobilités, les énergies renouvelables et de récupération et les filières industrielles.

Le projet de cartographie des sols Geobapa a bénéficié du soutien de l’Ademe. © Soltracing

Cette démarche, organisée chaque année sur la durée du CPIER et dotée d’un budget total de 15,3 millions, a pour objectif d’encourager la transition écologique et la valorisation économique. Elle s’adresse principalement à des projets opérationnels ou pré-opérationnels sous forme, entre autres, d’études de préfiguration, de pré-faisabilité ou de faisabilité, d’expérimentations et de démonstrateurs.

L’AMI s’adresse à des entreprises, des coopératives, des collectivités locales, des chambres consulaires, des établissements publics, des associations ou des structures d’enseignement de formation et de recherche implantés en Ile-de-France ou en Normandie. « Le porteur de projet devra démontrer la qualité interrégionale de son projet », précise le règlement.

Les dossiers de candidature peuvent être déposés jusqu’au 27 mars 2020 à 15h.

 

Accéder aux documents de l’AMI

Sur le même sujet

Top