La ligne Serqueux-Gisors en service le 16 novembre 2020

Les premiers essais et contrôles en circulation de la ligne de fret Serqueux-Gisors doivent débuter à l’été en vue d’une exploitation commerciale à partir du 16 novembre 2020.

Ce projet vise à offrir un itinéraire fret alternatif pour renforcer la desserte ferroviaire du port du Havre et libérer une capacité supplémentaire sur l’itinéraire Paris-Rouen. Les travaux de modernisation menés par SNCF réseau sur la ligne reliant Serqueux (Seine-Maritime) à Gisors (Eure), qui ont débuté en 2017, consistent notamment à l’électrifier, à opérer une mise au gabarit de cinq ponts-routes et à moderniser la signalisation.

Vue représentative des connexions permises grâce à la ligne Serqueux-Gisors. © DR

La suppression de neuf passages à niveau et la la réalisation de mesures de protection acoustique sont également prévues. Un raccordement ferroviaire d’environ 1,5 km est également créé sur les communes de Serqueux et Forges-les-Eaux afin de relier les axes Gisors-Serqueux et Rouen-Amiens.

Un coût de 260 millions d’euros

« Le chantier présentait, début 2020, un bon état d’avancement », rapportait la Dreal de Normandie le 10 mars. Les premiers essais et contrôles en circulation sont donc programmés à l’été afin de mettre la ligne en exploitation commerciale le 16 novembre.

L’opération représente un montant de 260 millions d’euros avec des financements de l’État et de la région Normandie, pour 90 millions d’euros chacun dans le cadre du contrat de plan interrégional Etat-Régions (CPIER) Vallée de Seine. L’Union européenne y participe également à hauteur de de 71 millions d’euros au titre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe.

Sur le même sujet

Top