C. Rivoallon : « Nous subissons le ralentissement de l’économie mondiale »

Avec un trafic maritime pour le mois de mars en recul de près de 13 % par rapport à 2019, Haropa perçoit les premiers effets de la crise mondiale du covid-19. Et si le trafic céréales se prépare à une année historiquement haute, la filière conteneur subit quant à elle une baisse marquée de 23 %. Mais dans la tempête, l’ensemble portuaire de l’Axe Seine reste « 100 % opérationnel », rappelle sa présidente Catherine Rivoallon.

 

Sur le même sujet

Top