Batobus se convertit à l’hybride électrique

Le 20 décembre 2019, Sodexo sports et loisirs a annoncé s’engager, avec Vinci énergies, pour convertir sa flotte Batobus à Paris en hybride électrique d’ici à 2024.

Six bateaux Batobus seront ainsi équipés pour un investissement de 4,2 millions d’euros sur quatre ans, soit l’équivalent de 25 % du prix neuf de la flotte. L’un des deux générateurs thermiques équipant actuellement les bateaux sera remplacé par un pack de batteries électriques. 1,8 million de passagers sont embarqués par an sur ces navettes qui desservent neuf arrêts.

D’ici à 2024, la flotte de Batobus sera propulsée par une énergie hybride (50 % électrique et 50 % thermique). © DR

Les bateaux hybrides auront la capacité de basculer en 100 % électrique sur une partie du parcours dans le cœur historique de la Capitale. « Cette transformation permettra aux Batobus de réduire leur impact environnemental et d’assurer une navigation plus silencieuse », indique l’entreprise.

« La transition énergétique et écologique est au cœur des préoccupations de la profession fluviale, ses acteurs s’engagent partout sur le territoire et ici à Paris pour contribuer à réduire les émissions polluantes et atteindre progressivement le neutralité carbone », observe Didier Leandri, président d’Entreprises fluviales de France (E2F). Le groupe Sodexo annonce vouloir étendre, à terme, la technologie hybride à ses autres flottes, les Bateaux parisiens et les Yachts de Paris, qui transportent 2,2 millions de passagers par an.

Sur le même sujet

Top