JOP 2024 : un appel à projets pour des bateaux autonomes décarbonés

Le ministère des Transports a annoncé, le 18 juillet 2022, le lancement par VNF d’un appel à projets pour des « démonstrateurs de bateaux autonomes propres » à l’occasion des Jeux olympiques et paralympiques de Paris 2024.

Dans la perspective de la cérémonie d’ouverture de l’événement, Voies navigables de France (VNF), en association avec le comité des mobilités Jeux olympiques et paralympiques 2024, a lancé un appel à projets ayant pour objectif de « mettre en œuvre des démonstrateurs de bateaux autonomes et décarbonés par propulsion électrique, hybride ou hydrogène ». Soutenue par l’Agence de l’innovation pour les transports, cette démarche s’adresse aux opérateurs économiques et acteurs de l’innovation, publics ou privés, qui pourront dans ce cadre proposer leurs projets sur un site en France, en lien avec l’organisation des JOP de Paris 2024.

Embarquement des athlètes sur les bateaux lors de la cérémonie d’ouverture des JOP à Paris. © Paris 2024/Florian Hulleu

Les bateaux ainsi développés pourront « inspirer les collectivités, notamment pour des services de bacs de franchissement de fleuves, rivières ou canaux qui permettent de supprimer les effets de coupures inhérents à la présence des voies d’eau, mais aussi de valoriser des territoires et de favoriser les mobilités douces », signale VNF. Ils pourraient aussi contribuer au développement de nouveaux services de transport fluvial de passagers et de marchandises.

Les dossiers peuvent être déposés jusqu’au 7 octobre prochain et les lauréats seront annoncés à la mi-novembre.

« Une opportunité de mettre en valeur le réseau fluvial français »

VNF accompagne l’organisation des Jeux de Paris 2024 au travers de plusieurs actions dont l’aménagement du bras de la Seine à Gennevilliers (Hauts-de-Seine) pour maintenir la navigation commerciale pendant l’événement, la construction du Village des athlètes, le soutien au verdissement des flottes ou encore l’organisation de la cérémonie d’ouverture sur la Seine. Les Jeux constituent, selon le ministère des Transports, « une opportunité de mettre en valeur le réseau fluvial français, ses innovations et les nouveaux usages des voies d’eau ».

 

Plus d’informations sur l’appel à projets

Sur le même sujet

Top